• in

    Hugo Lloris : Salaire et fortune du joueur de Tottenham en 2017

    Le salaire d'Hugo Lloris

    Retour sur la planète football, où les salaires à la limite de l’indécence suscitent souvent l’incompréhension du Français moyen. Certes, la difficulté de pratiquer un sport à haut niveau est indéniable ; mais on ne peut s’empêcher de se demander si les courtes carrières et les efforts fournis durant des années suffisent à justifier ces rémunérations gargantuesques, qui résonnent presque comme une blague de mauvais goût dans nos sociétés en « crise ».

    Et pourtant, malgré sa présence dans le top 10 des clubs les plus riches du monde, Tottenham n’est pas du genre à surfer sur la vague des salaires faramineux qui envahit le football mondial : pas de transferts du siècle, pas d’investissements coûteux en provenance du Moyen-Orient, pas de stars, non.

    Juste un club populaire parmi les plus prometteurs en termes de résultats et de croissance économique, porté par des supporters, une équipe, et un capitaine. Et quel capitaine !

    Hugo Lloris, le plus gros salaire de Tottenham

    Cocorico !

    Depuis plus de 5 ans déjà, Hugo Lloris règne d’une main de maître sur les cages des Spurs. Non content de détenir le record du nombre de capitanats dans l’histoire de l’équipe de France, il fait aussi le bonheur des supporters de Tottenham en tant que capitaine du club londonien.

    Le salaire d'Hugo Lloris

    Alors que les dirigeants ont entamé depuis quelques mois une procédure de renouvellement des contrats de tous ses cadres, dont l’international Harry Kane, c’est tout naturellement que le portier s’est aussi vu proposé une amélioration de ses conditions contractuelles, afin de bien verrouiller un éventuel désir de sortie.

    Et qui dit prolongation de contrat, dit revalorisation salariale. Ainsi, c’est au terme d’âpres négociations que les deux parties sont finalement tombées d’accord sur une nouvelle extension de contrat de 3 ans par rapport au bail initial, prévu en 2019. À désormais 30 ans, Hugo Lloris devrait donc porter le maillot des Spurs jusqu’en 2022 minimum. Avec, à la clé, une augmentation plutôt conséquente de la rémunération actuelle du français, pour en faire ni plus ni moins le joueur le mieux payé de tout l’effectif londonien. Un salaire à 6 chiffres assez courant dans le monde du football…mais toujours aussi impressionnant pour les citoyens lambda que nous sommes.

    Ainsi, le capitaine de l’équipe de France touche désormais en club un salaire de 100,000 livres par semaines, hors primes, soit des revenus annuels de 5,5 millions d’euros hors bonus, contre 4 millions d’euros l’année dernière, et 2,5 millions annuels lors de ses 5 saisons à l’Oympique Lyonnais. Rien que ça.

    Ceci dit, on reste néanmoins à des années-lumière des 350.000 € hebdomadaires de Wayne Rooney, ou des 18 millions d’€ annuels de son camarade de l’équipe de France Paul Pogba, avec qui Manchester United a signé l’un des transferts les plus chers de l’histoire de football.

    Une fortune alimentée par les différents bonus

    Les bonus, parlons-en justement.

    Ici, l’histoire ne dit pas si cette revalorisation salariale négociée en club continue de prévoir cette fameuse prime de défaite qui s’est attiré l’année dernière l’indignation, sinon l’incompréhension, de la presse française. En effet, si le contrat de l’ancien portier de l’OL prévoyait la saison dernière une prime de 7000 livres anglaises par match gagné, il stipulait également que le français toucherait un bonus de 3500 livres…en cas de défaite. Une version quelque peu originale de la méritocratie. Incroyable, mais vrai.

    La fortune d'Hugo Lloris

    Au-delà de ces primes quelques peu saugrenues reçues en club, et qui contribuent à gonfler de manière spectaculaire les revenus du portier, Hugo Lloris a également pu toucher de juteux bonus avec la sélection nationale. Comme il est de coutume lors des compétitions internationales et européennes, la Fédération a l’habitude de reverser aux joueurs une partie des sommes reçues de la FIFA ou de l’UEFA, en général à hauteur de 30%.

    Au regard des excellents résultats obtenus à l’Euro 2016, les joueurs ont eu donc l’immense privilège de percevoir un bonus de 250.000€ par tête. De quoi arrondir les fins de mois de notre capitaine et lui permettre de constituer une petite fortune.

    Il faut dire qu’à la différence de nombreuses stars du football, les gardiens de but sont en général les moins bien lotis question sponsors, en cause la spécificité de leur poste. Ce n’est donc pas à ses contrats publicitaires qu’Hugo Lloris doit sa fortune actuelle. Depuis une dizaine d’année, le Niçois reste fidèle à l’équipementier allemand Uhlsport, spécialiste des accessoires pour gardiens de but ; il rejoint ainsi la longue liste des portiers représentés par la marque allemande, avec Joël Bats, Fabien Barthez, ou encore Grégory Coupet.

  • in

    David Guetta : Salaire par Soirée et Fortune Estimée du DJ n°1

    David Guetta : son salaire

    Combien gagne David Guetta par soirée ?

    Strass, paillettes… et euros

    Qui ne s’est jamais imaginé, en soirée, aux commandes des platines ?

    Depuis une quinzaine d’années et l’explosion de la musique électro, les DJ se sont progressivement érigés au rang de stars, au même titre que nos vedettes de la chanson ; les artistes en tout genre, de la scène pop-rock actuelle aux rappeurs, se bousculent aujourd’hui pour avoir la chance d’enregistrer un featuring avec ces rois des platines. L’assurance d’un hit planétaire, bien souvent.

    Pas étonnant, dès lors, que le monde de la nuit se mette à dépenser des sommes ahurissantes pour s’attirer les services, éphémères ou permanents, des plus grands DJs du monde entier. Il faut dire que ces stars ont le don d’attirer les foules. Aujourd’hui, on pourrait presque dire que l’importance d’une boîte de nuit se mesure à la renommée de ses résidents et/ou artistes invités.

    David Guetta : son salaire

    Certes, ce n’est pas un métier donné à tout le monde – aux longues heures de travail s’ajoutent une vie de famille presque inexistante et les nuits blanches – Être DJ, c’est avant tout un métier de passionné. Et il n’en reste pas moins que passer ses nuits à mixer dans les boîtes de nuit les plus chics de la planète et les festivals les plus en vue, et en étant payé pour cela, est une perspective plutôt réjouissante. En vrais businessmen, certains rois de la nuit génèrent des niveaux de revenus astronomiques, dignes des grands noms de la planète football.

    Avec David Guetta, on entre véritablement dans une autre dimension. Avec plus de 10 millions d’albums vendus et près de 55 millions d’abonnés Facebook, la star française enchaîne les tubes, pour devenir aujourd’hui l’un des DJs les plus riches et les plus suivis de la planète.

    Une année 2016 ultra-riche pour David Guetta… dans tous les sens du terme.

    C’est déjà le cas depuis plusieurs années déjà –  David Guetta aligne les succès mondiaux, aux côtés des artistes les plus en vus du moment. Il n’y avait pas de raison pour que 2016 en soit autrement.

    Selon le magazine Forbes, qui désigne tous les ans le classement des DJs les plus riches de la planète électro, le parisien pointe désormais à la 3ème place, loin derrière l’indétrônable britannique Calvin Harris, qui en occupe la tête depuis plus de 4 ans déjà, et le néerlandais Tiësto. Un coup dur pour celui qui trônait au deuxième rang du classement 2015-2016.

    Pas nécessairement, non, au vu des sommes faramineuses que notre star nationale a engrangées cette année.

    David Guetta, de juin 2015 à juin 2016, ce n’est donc pas moins de 24 millions d’euros perçus ; un succès financier qu’il doit, entre autres, à sa place de résident au Wynn de Las Vegas, qui lui assure près de 30 spectacles annuels, à sa présence hebdomadaire au Beach Club Ushuaia à Ibiza, aux recettes de sa tournée Listen Tour, ou encore à ses tubes planétaire avec des icônes mondiales du rap ou de la pop – Nicki Minaj, Lady Gaga, Britney Spears, et surtout Sia, et l’incontournable Bang My Head. Ajoutons à cela son contrat pour composer l’hymne officiel de l’Euro de football 2016, This One’s For You,

    Une fortune colossale…malgré un divorce coûteux

    Il faut dire que jusqu’en 2014, David Guetta, c’était aussi David et Cathy Guetta, le couple mythique du monde de la nuit. Enchaînant les apparitions publiques, les spectacles, et les contrats publicitaires, le couple aurait même amassé, au cours de leurs 25 ans de mariage, une fortune estimée à plus de 30 millions d’euros. Mais lassée de se tenir dans l’ombre de son mari, dont l’agenda et le statut laissait peu de place à une vie de famille stable et équilibrée, la toute nouvelle jurée du télé-crochet musical de M6, Rising Star, aurait préféré passer à autre chose. Si l’on ignore avec certitude la somme qu’aurait touchée Cathy Guetta au moment de son divorce, la presse people de l’époque nous affirmait que c’était la moitié de la fortune du couple, qui reviendrait à l’ex-femme de notre star française.

    Quoi qu’il en soit, il en faudra bien plus pour ruiner le plus grand DJ français de la planète. Du haut de ses 47 ans, David Guetta négocie désormais des contrats allant jusqu’à 250.000€ pour quelques heures de set dans les meilleures boîtes de nuit au monde. Oui, il est loin le temps où le jeune David mixait, pour un salaire de misère, dans sa petite discothèque parisienne des Halles.

    Quel est votre avis sur la fortune et le salaire de David Guetta pour ses soirées ? Aimez-vous ce dJ ?

  • in

    Thierry Ardisson : Salaire et Fortune de l’animateur TV n°2 de C8

    Salaire de Thierry Ardisson

    Combien gagne Thierry Ardisson ?

    Le monde du petit écran fourmille de personnalités hors du commun et de présentateurs en tout genre. D’abord, il y a ceux qui nous agacent, puis ceux qui nous font rire, ou encore ceux qui captent notre attention, et enfin ceux qui nous indignent. Et puis, il y en a un, qui, depuis près de 40 ans, nous fait un peu tous ces effets à la fois.

    Royaliste convaincu, anti-langue de bois, soutien affiché du très controversé Vincent Bolloré, Thierry Ardisson occupe une place de choix parmi les animateurs les plus regardés et les plus polémiques du PAF. Il faut dire que l’homme en noir a le don de titiller et provoquer aussi bien ses invités que ses collaborateurs, bien aidé dans Salut Les Terriens par son fidèle compère Laurent Baffie, dont l’humour caustique ne s’embarrasse pas de filtres inutiles. Publiciste de formation, il manie l’art de la punchline avec brio…et plus ou moins d’élégance.

    Thierry Ardisson : un salaire « raisonnable » en comparaison de ceux d’autres cadors du petit écran

    Le moins que l’on puisse dire, c’est que le roi du talk-show n’a pas la langue dans sa poche. De Bains de Minuit à Salut les Terriens, en passant par Lunettes Noires pour Nuits BlanchesTélé Zèbre, ou encore Tout le Monde en Parle, Thierry Ardisson n’en finit plus, depuis 37 années, d’amuser la galerie…et faire grincer quelques dents. Adulé, décrié, entre blagues potaches et réflexions parfois à la limite de la bien-pensance, il écume les plateaux de télévision, d’abord sur la Cinq, puis Antenne 2 (à l’époque), et enfin, depuis 2006, Canal + et désormais C8.

    Salaire de Thierry Ardisson

    On a donc lieu de penser que sur les questions de rémunérations, le trublion du PAF n’aura pas non plus grand-chose à cacher. Il suffit de se souvenir de sa remarque d’il y a quelques mois sur le plateau de Laurent Ruquier, On n’est pas couché, à propos des salaires de misère des deux chroniqueurs Yann Moix et Vanessa Burggraf (ou même de Léa Salamé) pour s’en persuader. Ou encore, de se remémorer cette intervention au micro de Jean-Marc Morandini, au cours de laquelle il s’indignait contre les revenus de certains animateurs de Canal +, lesquels, jugeait-il, étaient trop bien payés, ajoutant même « [alors qu’]entre nous, [ils] n’étaient pas extraordinaires ».

    Fidèle à lui-même, Thierry Ardisson est donc un des rares animateurs à aborder avec le naturel qui le caractérise les sujets d’argent, y compris quand il s’agit, en l’occurrence, de son propre salaire. Il faut dire que si l’on ne s’en tient qu’au seul salaire mensuel négocié auprès de Canal +, et désormais C8, les chiffres évoqués n’ont rien de scandaleux, au regard du reste du PAF. Ainsi, l’actuel animateur de l’hebdomadaire Salut Les Terriens émargerait à 20.000€ par mois. On est quand même loin des salaires à 6 chiffres de Jean-Luc Reichmann ou Nikos Aliagas.

    37 ans de carrière pour une petite fortune personnelle.

    Pour la grande gueule du PAF, le succès est au rendez-vous déjà depuis près d’une quarantaine d’années – 37 ans de salaires télévisuels, au cours desquels l’animateur a réussi à amasser une jolie petite fortune. De quoi en faire l’heureux propriétaire d’un somptueux appartement aux Tuileries, ainsi que d’une demeure de maître dans la campagne normande, entre autres.

    La fortune de Thierry Ardisson

    Car, non content de ses confortables émoluments d’animateur télé, Thierry Ardisson fait aussi partie du petit cercle privé des producteurs indépendants, à travers sa société Ardisson et Lumière. Concerts sauvages sur France 4, le magazine Paris Dernière, le divertissement Tout le monde en a parlé, et bien sûr On a tout essayé et l’indétrônable Salut Les Terriens, lui rapportent gros.

    En termes de dividendes, on parle donc à l’époque de 5.000 à 6.000€ par émission pour On a tout essayé ; aujourd’hui, ce ne sont pas moins de 40.000€ par numéro de Salut Les Terriens. Joli pactole. Producteur, Mr Ardisson l’est aussi pour le cinéma, avec sa société Ardimage ; il a notamment co-produit le film Max, en 2011, avec Joey Starr.

    En plus de tout ça, l’homme est aussi écrivain, avec, entre autres, des romans comme Rive Droite, Louis XX – Contre-enquête sur la Monarchie ou Confessions d’un baby-boomer, les deux derniers s’étant élevés au rang de best-sellers ; de quoi donc, assurer à l’homme en noir un avenir confortable.

    N’hésitez pas à nous donner votre avis sur le salaire de Thierry Ardisson, mais aussi sur sa fortune !

  • in

    Bertrand Chameroy : Salaire et Fortune (TPMP, W9 avec OFNI,…)

    Combien gagne Bertrand Chameroy

    Combien gagne Bertrand Chameroy ?

    Un nouveau coup de projecteur sur ce monde cruel de l’audiovisuel, marqué par des écarts de salaires et de statuts toujours plus frappants, entre présentateurs vedettes et « petites mains ».

    Un reflet de nos sociétés de plus en plus inégalitaires ? Bien lien des niveaux de rémunération octroyés aux dinosaures du PAF, les techniciens, chroniqueurs, et autres intervenants ponctuels n’ont qu’à bien se tenir. Malmenés en direct, parfois humiliés, ils n’ont d’autre choix que d’encaisser les coups avec patience et détermination, en attendant que leur tour ne vienne ; tandis que d’autre, à leur tour, font le chemin inverse, en passant de stars du petit écran à « simple » chroniqueur.

    En effet, dans ce monde cyclique où les jours des figures du PAF semblent de plus en plus comptés, la place est à la fraîcheur et à la jeunesse ; on ne l’a que trop vu ces derniers mois, avec les évictions de Julien Lepers, ou encore de David Pujadas, pour des remplaçants plus jeunes et plus « exy ».

    Un excellent moyen de faire venir du sang neuf…tout en s’assurant des économies non négligeables, en ces temps de crise.

    Une belle rémunération pour un chroniqueur sur la pente ascendante…

    C’est dans ce contexte que Bertrand Chameroy s’impose peu à peu comme une de ces figures montantes du PAF, et l’un des animateurs télé les plus prometteurs à l’heure actuelle. Journaliste de formation, c’est sur Direct 8 qu’il commence en 2009 sa carrière télévisuelle en débarquant en tant que chroniqueur dans l’équipe de Morandini !

    Dès 2012, son humour et sa répartie tapent dans l’œil de Cyril Hanouna qui lui donne sa propre chronique sur Direct 8, alors rebaptisée D8, dans Touche pas à mon poste !, ainsi qu’en 2015 à la radio sur Europe 1, dans Les Pieds dans le plat. L’ensemble de sa courte carrière est alors récompensé par le Prix Gold de la TNT du meilleur chroniqueur.

    Combien gagne Bertrand Chameroy

    Depuis septembre 2016, le voilà même aux commandes d’une émission hebdomadaire sur W9 : OFNI, l’info retournée, faite de micros-trottoirs et caméras cachées.

    Qui dit nouveau nom, dit nouvelle notoriété. Difficile, dans ces conditions, de disposer d’informations fiables au sujet du salaire du jeune Chameroy, car peu nombreux sont les journaux people et autres blogs qui se sont intéressés à cette question. Pour ainsi dire, ses émoluments actuels ne sont pas connus de source sûre.

    Ce que l’on sait, en revanche, c’est la rémunération perçue par les chroniqueurs de la controversée émission Tout le Monde en Parle, de l’aveu même de Cyril Hanouna qui souhaitait faire taire les rumeurs selon lesquelles certains participants touchaient jusqu’à 700€ par programme. Au risque de réveiller certaines animosités, le présentateur s’est risqué à affirmer que les écarts de salaire entre chroniqueurs pouvaient aller du simple au double.

    Ainsi, les rémunérations s’étendent de 200€ à 400€ par émission selon les intervenants, soit de 4.000€ à 8.000€ par mois pour les chroniqueurs participant aux 5 émissions hebdomadaires. Bien entendu, les plus populaires sont assurés d’un minimum d’interventions. On imagine donc sans peine un Benjamin Castaldi, un Julien Courbet, ou une Isabelle Morini-Bosq dans la fourchette haute, la fourchette basse étant réservée aux nouvelles têtes comme Bertrand Chameroy. De quoi donc, déjà, vous donner un aperçu des revenus engrangés par la nouvelle figure du PAF, en 4 ans de bons et loyaux services chez TPMP.

    …mais déjà sur le retour ?

    En décidant de s’octroyer les services de Bertrand Chameroy en septembre 2016, profitant de certaines tensions avec Hanouna, W9 a fait un pari sur l’avenir. Si l’on en croit les dires de Jérôme Fouqueray, directeur général de la chaîne, l’entreprise a même prévu d’en faire son présentateur vedette.

    Le patrimoine de Bertrand Chameroy

    C’est ainsi que le jeune chroniqueur prend la tête de plusieurs émissions de divertissement, dont l’hebdomadaire OFNI : l’info retournée, qu’il anime en direct tous les mardis soirs, en deuxième partie de soirée. En plus de cela, W9 compte sur son talent et sa personnalité de son poulain pour animer des primes de manière ponctuelle. De quoi augurer d’un avenir radieux, sur le plan professionnel et financier.

    Cependant, il semble que Bertrand Chameroy n’exclue pas non plus un retour en force au sein de la bande à Hanouna, et ce d’autant plus que les tensions sont désormais apaisées.

    Une affaire à suivre, donc. Nul doute, néanmoins, que la décision qu’il prendra le mènera tout droit sur la route du succès et de la fortune. C’est tout le mal qu’on lui souhaite.

    Merci de nous faire part de vos remarques dans les commentaires. Que pensez-vous de son salaire ? Détenez-vous des informations complémentaires ?

  • in

    Claire Chazal : Salaire et Fortune de la présentatrice d’Entrée Libre sur France 5

    Claire Chazal, son salaire sur France 5

    Quel est le salaire de Claire Chazal ?

    Des stars du petit écran victime d’une hécatombe

    On le sait, faire partie du gotha du petit écran n’est pas chose aisée. Aussi attirant qu’impitoyable, le monde de la télévision n’épargne rien ni personne, du simple technicien en plateau aux présentateurs vedettes des émissions populaires et journaux télévisés. Et pour ces derniers, le retour sur terre est d’autant plus dur qu’il est fortement médiatisé…même si un nom, un visage, et une carrière sous le feu des projecteurs aident toujours à bien retomber sur ses pattes.

    PPDA, Julien Lepers, Benjamin Castaldi, ou plus récemment David Pujadas, on ne compte plus les grands noms du PAF brutalement poussés vers la sortie, pour certains d’entre eux du jour au lendemain. Ce n’est pas non plus Claire Chazal, remerciée par TF1 après plus de 24 ans de bons et loyaux services à la tête des journaux télévisés du week-end, qui dira le contraire.

    Claire Chazal, son salaire sur France 5

    Qu’on se rassure, néanmoins. Tous, au regard des salaires mirobolants dont ils pouvaient s’enorgueillir au plus fort de leur carrière, ont réussi à rebondir avec brio –  que ce soit de nouveau dans le monde des média, ou en tant que simple « anonyme ».

    Ici, le cas de Claire Chazal est particulièrement intéressant. À l’heure où les questions de stricte égalité salariale entre hommes et femmes ne sont toujours pas réglées dans notre société, la journaliste fait partie de ces rares présentatrices à gagner beaucoup plus que certains de ses collègues masculins.

    Le salaire de Claire Chazal sur France 5 est plus que confortable

    Évincée en octobre 2015, officiellement en raison d’audiences à la baisse, la journaliste vedette de TF1 anime désormais depuis janvier 2016 le magazine culturel de France 5, intitulé Entrée Libre. Tous les jours, du lundi au vendredi, Claire Chazal reçoit des personnalités du monde artistique, en marge d’une série de reportages autour du cinéma, de la musique, de la danse ou encore des arts plastiques.

    Un travail, assure-t-elle, qu’elle réalise par passion, et non pas par amour de l’argent. D’ailleurs, elle aurait même accepté de diviser son salaire par quatre pour prendre les commandes du magazine culturel de France 5, un geste presque impossible pour la plupart d’entre nous. Alors, goût du sacrifice ou véritable passion pour l’art ?

    La fortune et la patrimoine de Claire Chazal

    Rien de tout ça. Malgré la baisse, à première vue spectaculaire, de ses revenus, l’ex-vedette des journaux télévisés du week-end n’est pas foncièrement à plaindre. Car ses émoluments actuels ont de quoi en faire rêver plus d’un.

    Il faut en effet dire que pour reprendre Entrée Libre, Claire Chazal aurait négocié un salaire mensuel compris entre 30.000 et 50.000 € par mois. Autrement dit, et à raison de 5 émissions par semaine, une rémunération de 2500 € par programme. Une somme impressionnante, s’il en est. En guise de comparaison, rappelons que Laurent Goumarre, son prédécesseur à ce poste, ne touchait lui que 500 € par émission.

    Difficile de ne pas ironiser lorsque l’on sait qu’il s’agit d’un magazine dont la durée n’excède pas 25 minutes…parmi lesquelles, 20 minutes sont consacrées aux divers reportages. À ce tarif-là, ce serait difficile de ne pas être passionné(e).

    La fortune de Claire Chazal : entre fuites, rumeurs, et scandales.

    On le sait, les stars du petit écran se gardent bien d’exposer leurs salaires et revenus mirobolants à la face du monde. C’est pour cela qu’il est bien difficile de trouver de l’information de source sûre, et que bon nombre de rumeurs courant sur Internet et concernant les fortunes amassées par nos vedettes de télévision s’avèrent inventées de toute pièce. Des chiffres à toujours manier, donc, avec une extrême délicatesse.

    D’ailleurs, au moment de l’éviction de Claire Chazal des JT de TF1, les informations fuitées par la presse au sujet de la fameuse prime de licenciement ont suscité bien des réactions, pour le moins indignées, non seulement des téléspectateurs lambda mais aussi de nombreux collègues journalistes.

    Si les chiffres sont différents d’un média à l’autre, ils présentent tous le même ordre de grandeur : ainsi, pour son départ, la présentatrice aurait perçu entre 2 et 3,5 millions d’euros d’indemnités. Fausses rumeurs ? Informations erronées ? Mensonges ? En tout cas, ce qui est sûr, c’est que la principale intéressée ne dément pas les sommes avancées.

    Concernant la fortune de Claire Chazal, l’information n’a jamais été publiquement dévoilée. Cela dit, si l’on considère que la fourchette actuelle de 30 000 à 50 000 € par mois représente 4 fois moins de ce que la journaliste percevait en présentant le JT, et sachant que celle-ci a passé plus de 24 ans chez TF1, le calcul est assez vite fait. Assez pour savoir, de source sûre, que Mme Chazal est à l’abri du besoin pour encore bien des années grâce à un patrimoine non négligeable.

    Et vous, que pensez-vous de la fortune et des revenus de Claire Chazal ? Avez-vous le sentiment qu’ils sont mérités ?

  • in

    Nikola Karabatic – Salaire Mensuel du Hanballeur au PSG et Fortune

    Le Salaire de Nikola Karabatic au PSG

    Le handball est beaucoup moins médiatisé, malheureusement, que le football, le tennis ou même la natation. Cependant, on y trouve aussi de grands champions, et des sportifs de haut niveau qui n’ont rien à envier aux autres sports.

    Parmi ces champions, il y a Nikola Karabatic, double champion olympique, triple champion du monde et triple champion d’Europe, rien que ça !

    Sélectionné en équipe de France depuis plusieurs saisons déjà, il enchaîne les performances, les victoires et bien sûr, les titres prestigieux. Alors que les footballeurs brassent des millions lors de leurs transferts entre clubs et des salaires mensuels à 6 chiffres, combien gagne un champion de handball ?

    Bien que leurs salaires soient inférieurs aux plus grands salaires des sports les plus médiatisés, vous allez voir qu’ils n’ont pour autant rien à leur envier. Nikola Karabatic, pour sa part, perçoit un salaire à 5 chiffres plus que confortable.

    Quelle est la fortune réelle de Nikola Karabtic ?

    Nikola Karabatic : une carrière bien remplie

    D’origine croate par son père et serbe par sa mère, Nikola Karabatic est né en Serbie en 1984. Ils déménageront peu de temps après en France et le petit Nikola se passionnera très vite pour le handball, qui est aussi le sport pratiqué par son père. Nikola Karabatic a fait son apprentissage au centre de formation de Montpellier. Il a disputé son premier match en Ligue nationale en 2001, à l’âge de 17 ans. Il remportera aussi son premier trophée la même année avec une victoire en Coupe de France.

    Le club de Montpellier finira ensuite second en Ligue des champions, ce qui permettra à Nikola Karabatic de participer à la Coupe d’Europe des vainqueurs de coupe, qui se terminera pour lui en quart de finale. Lors de la saison 2002-2003 en Ligue des champions, le club de Nikola remportera la coupe en finale contre un club espagnol, le Portland San Antonio. À l’issue de cette saison, Nikola Karabatic sera également nommé meilleur arrière gauche de la ligue.

    Une carrière professionnelle qui démarre donc sur les chapeaux de roues. L’année suivante, fin 2004, Nikola Karabatic signe un contrat de 4 ans avec le club allemand THW Kiel. Alors qu’il aurait pu intégrer les meilleurs clubs espagnols, il fait alors un choix plus personnel, du fait des liens existant entre son père et l’entraîneur du club allemand.

    En juin 2009, Karabatic a honoré son contrat allemand et fait son retour en France, de nouveau dans le club de Montpellier.

    Le transfert du joueur coûte déjà très cher. Pour réussir ce transfert et trouver la somme de 1,5 million d’euros demandée par le club allemand, Montpellier doit recourir à des aides locales pour apporter les 800 000 euros qui lui manquent, le club apportant les 700 000 initiaux. L’agglomération, la ville et la région s’associent pour financer ces 800 000 euros.

    Avec le retour de Karabatic, Montpellier est plus que jamais le grand favori du championnat de France de la saison 2009-2010, et pour cause, ce véritable « buteur en série » ne cesse de marquer des buts et de mener son équipe à la victoire, contre Créteil pour commencer, et dominent tout le championnat, avec une seule et unique défaite contre Chambéry. En mars 2010, il remporte un second trophée en l’emportant lors de la finale de la coupe de la ligue. Le dernier trophée en France, la coupe de France, est remporté également dans la foulée.

    Malheureusement, Nikola Karabatic terminera sa saison au cours de la Ligue des champions, suite à une blessure sérieuse, une déchirure musculaire aux quadriceps. Peu de temps après sa reprise, il se blessera de nouveau à la cuisse gauche, l’immobilisant pour une durée de 6 à 8 semaines.

    Il continuera sa carrière malgré tout et tant bien que mal, jusqu’à ce qu’elle soit entachée par un scandale en 2012. En effet, le 30 septembre 2012, Nikola Karabatic, sa compagne et plusieurs joueurs évoluant ou ayant évolué la saison précédente au club de Montpellier sont placés en garde à vue dans l’affaire des paris truqués. Après une suspension de son contrat de travail par son club, il est finalement réintégré le 31 octobre 2012, le procès n’ayant eu lieu qu’en juin 2015. Il sera finalement déclaré coupable lors de ce procès, et condamné à payer 10 000€ d’amende, sans peine de prison. Malgré cette condamnation, il a récemment fait son retour en intégrant l’équipe du Paris-Saint-Germain.

    Le Salaire de Nikola Karabatic au PSG

    Un portefeuille bien rempli aussi

    Pour son intégration au PSG, le club a dû débourser la modique somme de 2 millions d’euros. Dans son nouveau contrat d’une durée de 4 ans, Nikola Karabatic touchera un joli salaire à 5 chiffres de 40 000€ par mois. D’autres clubs, comme celui de Barcelone, lui auraient proposé des salaires plus élevés, mais ce dernier préfère intégrer le PSG, sans doute parce qu’il y retrouvera son frère, Luka Karabatic, qui fait également partie de l’équipe.

    Conclusion

    Plusieurs fois champion de France et d’Allemagne, vainqueur à deux reprises de la Ligue des champions, Nikola Karabatic possède l’un des plus beaux palmarès du sport français. Côté international, c’est tout aussi impressionnant, grâce à sa sélection en équipe de France qui lui apportera deux titres olympiques, deux titres de champion du monde et trois titres de champion d’Europe.

    Doté d’une intelligence tactique rare et d’une grande habileté technique, Nikola Karabatic est considéré par ses pairs comme l’un des meilleurs joueurs du monde. Vous savez donc maintenant combien gagne le meilleur joueur de handball du monde, un salaire qui fait tout de même beaucoup rêver. Il n’aura donc aucun mal à s’acquitter de l’amende dont il a écopé lors de sa condamnation, puisqu’au final, elle ne représente pour lui qu’une semaine de travail.

  • in

    Yves Calvi – Salaire Mensuel sur LCI, France 5 (à C Dans L’air) et à RTL – Fortune de l’animateur

    Le salaire mensuel d'Yves Calvi avec C Dans l'Air et RTL

    Journaliste et animateur de télévision français, Yves Calvi était notamment connu pour son animation de l’émission C dans l’air sur France 5, et pour son passage réussi sur LCI. Il a également animé d’autres émissions de télévision, ainsi que plusieurs émissions à la radio. Yves Calvi a déjà une longue carrière derrière lui. Bien qu’il ne fasse pas réellement partie de ces animateurs stars du PAF qui font le show, comme Cyril Hanouna par exemple, il n’a rien à leur envier côté finance.

    Dans cet article, vous saurez tout sur l’animateur de France 5, sa vie, sa carrière, et son joli salaire à 5 chiffres.

     

    Yves Calvi : Une jeunesse déjà au sommet

    Né en 1959 à Boulogne-Billancourt, Yves Calvi est le fils du compositeur et chef d’orchestre Gérard Calvi. Sa mère, quant à elle, n’est autre que la chanteuse et comédienne Yvette Dolvia.

    Avant d’entamer sa carrière à la radio puis à la télévision, Yves Calvi décide d’entreprendre de longues études. Il commence par étudier le droit à l’Université de Nanterre, puis poursuit avec une double-licence en info-communication et lettres modernes.

    Il se tourne ensuite vers des études en politique, à Sciences Po, et effectuera même son service militaire, entre temps, au sein du service de presse de Matignon.

    Le salaire mensuel d'Yves Calvi avec C Dans l'Air et RTL

    Yves Calvi : Une carrière bien remplie

    Yves Calvi démarre sa carrière professionnelle en 1986 sur la chaîne de radio Radio France Internationale (RFI), pour y présenter l’émission matinale de 6h à 9h. L’année suivante, il quittera la matinale de RFI pour animer celle de France Info. Yves Calvi se lie alors d’amitié avec Jérôme Bellay, l’un des créateurs de la radio France Info, qu’il suivra ensuite dans son parcours professionnel.

    Sa carrière à la télévision démarre quelques années plus tard. En 1990 et pendant deux ans, il devient présentateur sur la nouvelle chaîne locale lyonnaise Télé Lyon Métropole, grâce au fameux Jérôme Bellay qui en est le directeur. En 1994, Jérôme Bellay se voit chargé de s’occuper de la station de radio RMC, et là encore, Yves Calvi le suit. En parallèle, il sera également présentateur sur LCI, la nouvelle chaîne d’information du groupe TF1, de 1994 à 1996, dont Jérôme Bellay est co-fondateur.

    En 1996, Yves Calvi continue sa route professionnelle en suivant à nouveau son ami Jérôme Bellay, cette fois sur Europe 1. Il y présente pendant sept saisons, jusqu’à l’été 2003, l’émission de découvertes Forum de 9h à 10h30 du lundi au vendredi, case ensuite reprise par Jacques Pradel. À la rentrée 2003, il présente pendant deux saisons Europe Midi, la tranche d’information de la mi-journée en semaine, de midi à 13h. En septembre 2005, il fait un choix entre radio et télévision, et quitte ainsi Europe 1 pour se consacrer à ses émissions de télévision.

    Entre temps, en 2000, il arrive sur France 5, qui se nomme à l’époque La Cinq, pour présenter l’émission d’actualité hebdomadaire Expertise. À partir de 2001 et aujourd’hui encore, il anime C dans l’air, une émission de débat d’actualités diffusée quotidiennement en fin d’après-midi sur la chaîne. Depuis 2005, Yves Calvi anime également La planète des autres, un magazine mensuel abordant de manière pédagogique des thématiques écologiques, toujours sur France 5.

    Cette même année, alors qu’il a quitté Europe 1, Yves Calvi qui a plus de temps à consacrer à la télévision, reprend l’émission politique bimensuelle de deuxième partie de soirée Mots croisés sur la chaîne France 2, succédant à Arlette Chabot, la nouvelle directrice de l’information de la chaîne. En 2007, il retourne à la radio en rejoignant France Inter pour présenter l’émission Nonobstant du lundi au jeudi de 17h05 à 17h50.

    Yves Calvi va également animer des émissions à caractère exceptionnel, apprécié du grand public pour son sérieux mais aussi pour son franc-parler. Il mènera ainsi, en 2008, une interview du président de la République de l’époque, Nicolas Sarkozy, au cours d’une émission animée par Patrick Poivre d’Arvor et David Pujadas. En direct du palais de l’Élysée, cette rencontre de 90 minutes est diffusée simultanément sur TF1 et France 2. L’année suivante, en juin 2009, lors de la journée mondiale de l’environnement, il présente sur France 2 la diffusion de Home, documentaire réalisé par Yann Arthus-Bertrand, puis anime un débat en deuxième partie de soirée « Comment sauver la planète ? ». En janvier 2010, il co-anime une émission exceptionnelle intitulée « Pour Haïti », dédiée à l’aide aux victimes du tremblement de terre d’Haïti de 2010 et diffusée sur France 2 pour la télévision et France Inter pour la radio.

    En 2010, Yves Calvi décide de quitter France Inter pour rejoindre RTL et animer la matinale intitulée L’homme du jour, puis Le choix d’Yves Calvi, qui consiste cette fois à interviewer chaque jour une personnalité clé. Il réussit donc, depuis quelques temps, à concilier à nouveau radio et télévision. L’an dernier, il a cessé d’animer l’émission Mots croisés, mais continue ses autres activités.

    Quelle est la fortune d'Yves Calvi

    Yves Calvi : Son salaire à 5 chiffres

    Yves Calvi reste extrêmement discret sur son salaire, qui est pour lui un sujet définitivement tabou. Cependant, il est possible de l’évaluer de par toutes les émissions qu’il anime depuis plusieurs années. Ainsi, avec une émission quotidienne matinale à la radio, ainsi qu’une émission quotidienne à la télévision, et si l’on tient compte également de son expérience et de sa notoriété, le salaire mensuel d’Yves Calvi fait partie des salaires à 5 chiffres, tourne autour de 27 000€ par mois.

    Désormais à LCI (et plus pour longtemps), on peut penser qu’il a pu profiter d’une petite augmentation de salaire en passant dans le privé.

    Conclusion

    Au fil des années, Yves Calvi a su s’imposer dans le paysage audiovisuel français. C’est aujourd’hui un animateur incontournable, à qui l’on fait appel pour interviewer les personnalités les plus importantes du pays. Il a maintenant une longue carrière derrière lui, beaucoup d’expérience professionnelle et une notoriété bien établie. Il n’est donc pas surprenant qu’il ait un salaire à 5 chiffres, à la hauteur de ses compétences, de ses connaissances, de son expérience et de son talent.

  • in

    Cyprien Iov – Salaire Mensuel sur Youtube et Fortune

    Quel est le salaire de Cyprien ?

    Avant de nous intéresser au salaire et à la fortune du Youtubeur Cyprien Iov (ainsi qu’au salaire des Youtubeurs), voici une petite mise en perspective.

    « À l’avenir, chacun aura son quart d’heure de célébrité mondiale » prédisait en 1968 l’excentrique Andy Warhol. Autant dire qu’à l’heure des Youtube, Periscope et autres Facebook Live, l’artiste américain ne croyait pas si bien dire.

    D’ailleurs, qui aurait pu penser, il y a un demi-siècle, que le nouvel Eldorado se trouvait sur Internet ? Aujourd’hui, il suffit d’une connexion Internet, d’une webcam, et bien sûr, d’un minimum de talent, pour faire fortune sur le web. Et d’après les chiffres recensés par la presse internationale, dont le très sérieux Forbes, certains Youtubers américains génèrent des ponts d’or, grâce aux vues et aux revenus publicitaires de leurs vidéos, certains excédant mêmes les 3 millions d’euros annuels. De quoi susciter de nombreuses vocations.

    Côté Hexagone, les sommes d’argent sont beaucoup moins exorbitantes, mais bien assez confortables pour qu’on les observe avec intérêt. Et parmi les Youtubers français les plus célèbres, il en est un qui tire son épingle du jeu, en devenant en 2015 celui le plus vu, hors vidéos musicales, avec sa vidéo Technophobe, qui réunit plus de 23 millions de visites: Cyprien Iov, dit Cyprien.

    Quel est le salaire de Cyprien Iov grâce à YouTube ?

    Quel est le salaire de Cyprien ?

    Blogueur, animateur, et vidéaste, Cyprien est considéré comme l’un des pionniers de la culture web et de la vidéo humoristique. Et depuis le succès fulgurant de Technophobe, qui le propulse au rang de référence sur Youtube, le jeune homme s’est installé dans le Top 3 des Youtubers français engrangeant le plus de revenus.

    En mars 2017, sa chaîne Youtube compte 10,5 millions d’abonnés, pour plus de 1,4 milliards de vues. Quand l’on sait que, sur la plate-forme, 1000 vues rapportent environ 1 $, le calcul est vite fait, et il dépasse le million d’euros. Mais sur la page, ce ne sont pas seulement les vues qui rapportent, ce sont aussi les recettes publicitaires, dont 55% des revenus sont également reversés aux Youtubers.

    Ainsi, entre vues et revenus publicitaires, Cyprien toucherait un salaire annuel de 360.000 €. Pas mal, pour celui qui déclarait il y a peu de temps : « Être youtubeur, ce n’est pas ce qui rapporte le plus. Faire des vidéos pour devenir riche, ce n’est pas le bon plan »

    Une opération jackpot sur fond de montage financier.

    Richesse et fortune de Cyprien Iov de Youtube

    Mais, en homme d’affaires avisé, le petit génie du web a plus d’un tour dans son sac. Car en compagnie de Squeezie et Norman, respectivement 1er et 2e Youtubers français les mieux rémunérés de la plate-forme, il vient de toucher le gros lot, suite à la vente de la régie publicitaire Talent Web SAS, dont ils étaient tous trois actionnaires.

    Une petite fortune de 25 millions d’euros, donc, répartie entre plusieurs Youtubers, dont 6,6 millions d’euros juste pour Cyprien, avec, en prime, un éventuel bonus de 21 millions d’euros, soit 5,2 millions de plus pour la star française. Quand l’on sait qu’il n’avait investi « que » 3900 € au lancement de la société, c’est ce que l’on appelle une belle plus-value.

    Non content de générer ces sommes faramineuses dignes des parachutes dorés des requins de la finance, il semblerait que Cyprien et ses collègues soient également très bien conseillés. Selon certaines sources, les Youtubeurs un ingénieux montage financer afin d’échapper aux lourds impôts associés à ces plus-values, s’élevant à 15,5% de cotisations sociales, et à un impôt sur le revenu allant jusqu’à 45% ; en transférant leurs actions dans leurs compagnies respectives, à savoir Web Born pour Cyprien, ils s’assurent d’échapper à l’impôt, sous réserve de réinvestir la moitié des bénéfices engrangés par la vente de Talent Web Sas durant les deux prochaines années.

  • in

    Younès Belhanda – Son Salaire et Sa Fortune à l’OGC Nice Dévoilés

    Quel salaire pour Younes Belhanda ?

    Younès Belhanda est un milieu de terrain faisant parler de lui dans le milieu du Football. Evoluant en équipe nationale Marocaine, Younès est reconnu pour sa capacité à accélérer balle au pied, avec des excellents dribbles longs ou courts. Penchons-nous sur sa carrière avant de parler de son salaire.

    Quel salaire pour Younes Belhanda ?

    Qui est Younès Belhanda ?

    Younès Belhanda est un joueur de football Franco-Marocain né en 1990. Il est originaire d’une famille Marocaine mais c’est à Avignon qu’il fera ses premières armes footballistiques. Il y est tellement doué qu’il sera très vite repéré à l’âge de 13 ans par des clubs comme l’Olympique de Marseille, l’AS Monaco ou encore l’Olympique Lyonnais.

    Malgré les propositions de ces clubs prestigieux, Younès décidera d’évoluer près de 6 ans à Montpellier, près d’Avignon où réside sa famille. En 2009, c’est la consécration puisqu’il signe son premier contrat professionnel, qui le liera jusqu’à 2013 avec le club Montpellierain.

    En 2014, il quitte la France et s’envole direction l’Ukraine pour évoluer dans le mythique club du Dynamo Kiev. Dès sa première saison avec le club ukrainien, il remporte la coupe d’Ukraine et permet au Dynamo Kiev de disputer la Ligue Europa. En 2015, il réussit l’exploit de gagner la coupe d’Ukraine ainsi que le championnat régulier.

    Après un passage éclair en Allemagne en 2016, à Schalke 04, Younès Belhanda décide de revenir en France pour évoluer au sein de l’OGC Nice.

    Au niveau international, il débute sa carrière avec l’équipe de France des moins de 20 ans avant de rejoindre l’équipe pro du Maroc, en 2010. Il participe à la Coupe d’Afrique des Nations en 2012, où il marquera son premier but avec la sélection Marocaine.

    Parlons maintenant de ses contrats et de son salaire

    La fortune de Younes Belhanda à l'OGC Nice

    Quel est le salaire de Younès Belhanda ?

    Younès Belhanda est actuellement le 3ème joueur le mieux payé de l’équipe de Nice, derrière Mario Balotelli et le brésilien Dante. Il touche actuellement 200 000 € par mois, suite à un contrat estimé à 2,4 millions d’euros par an pour jouer à Nice.

    Comparé à certains de ses coéquipiers, Younès Belhanda reste très lucide face à l’argent et avoue ne pas être trop dépensier… Il n’est pas attiré par les choses très luxueuses, même s’il roule avec une Porsche Panamera, qu’il a d’ailleurs un peu de mal à assumer. Pour information, la Porsche Panamera est une voiture qui coûte plus de 100 000 €.

    Au début de sa carrière professionnelle, à Montpellier, Younès Belhanda gagnait un peu plus de 700 000 € par saison, avant d’être rémunéré près de 2,2 millions d’euros par le Dynamo Kiev.

  • in

    Tony Parker – Salaire Mensuel NBA et Fortune à San Antonio

    Révélation sur la Fortune de Tony Parker

    Tony Parket est sans nul doute le basketteur français qui aura le plus marqué l’histoire de la NBA, le championnat de basketball nord-américain. Mais outre le basketball, Tony Parker aura marqué de sa grosse empreinte de pied le milieu du sport français en étant très souvent considéré comme le sportif français le mieux payé au monde…

    Quel est le salaire de Tony Parker à San Antoinio

    Qui est Tony Parker ?

    Tony Parker est un joueur de Basketball Français né en 1982 et évoluant au sein de la NBA dans l’équipe des San Antonio Spurs depuis 2001. Souvent considéré comme un des meilleurs joueurs de la Ligue, Tony est le sportif Français le mieux payé au monde. C’est aussi un vrai businessman qui sait parfaitement gérer son argent.

    Révélation sur la Fortune de Tony Parker

    Quel est le salaire et la fortune de Tony Parker ?

    Tony Parker est donc le sportif français le mieux payé au monde, devant Karim Benzema ou encore Franck Ribery.

    En effet, son contrat avec les San Antonio Spurs lui rapporte environ 20 millions d’euros, soit environ 1,7 millions d’euros par mois. En 2013, il touchait déjà 14 millions d’euros par an, une belle somme qui a augmenté de presque 50% aujourd’hui.

    Outre son salaire pharaonique, 40% des revenus de Tony Parker proviennent du sponsoring… On estime donc des revenus de plus de 10 millions d’euros par an grâce à ses partenariats avec des marques.

    Enfin, Tony Parker est un véritable homme d’affaires… En 2012, il lance sa propre marque de vêtements, qu’il distribuera dans l’enseigne Halle aux Vêtements. Il fait aussi l’acquisition d’un club de Basketball Français, l’Asvel, et de plusieurs salles d’entrainement. Il nous est impossible de connaitre les revenus générés par ces activités annexes, mais ces derniers doivent être bien inférieurs aux revenus générés par son contrat et la publicité.

    Niveau patrimoine, Tony Parker possède un somptueux manoir dans le quartier le plus riche de San Antonio, au Texas. Il y gare une magnifique collection de bolides, comme la Porsche 918 Spyder, la Lamborghini Murciélago ou encore une réplique exacte de la DeLorean du film Retour vers le Futur. Sa collection de voitures s’élève à près de 500 000 €.

    En plus de ses voitures, Tony Parker est aussi le propriétaire d’une collection de vins extrêmement précieuse, évaluée à plus de 100 000 €, et qui comporte des bouteilles réellement exceptionnelles.

    Globalement, la fortune de Tony Parker est estimée à 300 millions d’euros… une somme astronomique pour ce joueur d’exception qui déclare pourtant ne pas gagner trop d’argent !

    Il est important de noter, avant de terminer notre article, que malgré ces sommes incroyables gagnées chaque année par Tony Parker, ce sportif est aussi un des plus généreux puisqu’il donne plusieurs centaines de milliers d’euros chaque année à des oeuvres de charité partout dans le monde.

Load More
Congratulations. You've reached the end of the internet.