Connect with us

Télévision

William Leymergie – Salaire et Fortune du présentateur sur France2

Le véritable salaire de William Leymergie à France 2
William Leymergie – Salaire et Fortune du présentateur sur France2
4 (80%) 3 votes

Claire Chazal, Catherine Laborde, Julien Lepers, on ne compte plus les figures historiques du PAF peu à peu écartées du petit écran, dans le but d’insuffler un peu de fraîcheur et de nouveauté dans nos programmes télé.

Mais, dans le classement des animateurs qui ne pensent pas à l’âge de la retraite, il en est un autre, à l’instar de Michel Drucker évoqué précédemment, qui est bien décidé à s’accrocher, coûte que coûte. Depuis plus de trente ans, William Leymergie anime, imperturbable, la matinale de France 2. Entre coups de gueule, coups de sang, et mises à pied temporaires, le présentateur résiste à tous les orages et se maintient, indétrônable. Il faut dire qu’au vu des confortables rémunérations que perçoivent les animateurs télé et autres personnalités du petit écran, on comprend les réticences de certains à laisser la place aux jeunes.

Le véritable salaire de William Leymergie à France 2

Un salaire confortable, mais digne du service public.

Et pourtant, on est bien loin, sur France 2, des sommes exorbitantes dont peuvent se targuer les animateurs de la chaîne concurrente TF1. Service public oblige, les présentateurs, journalistes, et autres chroniqueurs du groupe France Télévisions doivent se contenter d’émoluments plus raisonnables. Cela dit, il n’empêche que cela reste un travail assez grassement rémunéré, d’autant plus pour celui qui gère, d’une main de fer, la 7ème émission de télévision la plus ancienne du PAF, et l’une des plus concourues, avec 32,6% de part de marché, et une moyenne de 1.100.000 téléspectateurs chaque matin.

Ainsi, William Leymergie, au même titre que Sophie Davant, verrait son salaire plafonné à raison de « seulement » 5.800 euros mensuels. En effet, au-delà de 70.000 euros annuels, les revenus des deux animateurs stars de la chaîne publique pourraient faire l’objet d’une enquête du Ministère de l’Économie.

Étant donnée l’ancienneté du personnage, et les résultats de son émission, on n’est néanmoins pas tellement inquiets concernant la fortune personnelle de Mr Leymergie. Présentateur et coproducteur de Télématin depuis 1985, l’homme est connu pour son caractère bien trempé et ses commentaires acerbes et grinçants, qui n’épargnent rien ni personne, et ne sont pas toujours du goût de ses collaborateurs ou de la direction du groupe. En véritable tyran, il n’hésite pas à rabrouer en direct ses chroniqueurs, ce qui lui a d’ailleurs valu quelques jours de mise à pied en 2007. Néanmoins, les audiences et le succès sont au rendez-vous, et tant que la matinale de France 2 sera une affaire qui roule, William Leymergie restera l’homme de la situation, comme il le dit lui-même.

Les revenus de William Leymergie

Des activités annexes aux chiffres flous

En plus de la confiance inébranlable de la part de la chaîne, et même si ses gains mensuels n’ont jamais été divulgué, sa double-casquette de présentateur-producteur lui assure des revenus plus que confortables ; une façon de doubler, voire tripler, sa rémunération de base.

De plus, en échange de ce compromis financier quant à son niveau de salaire, son poste de présentateur vedette est presque garanti à vie par la chaîne. Une certaine sécurité de l’emploi souvent bienvenue en ces temps de crise.

Sur ses rentrées d’argent, sa fortune, ou même sa vie privée, le présentateur, lui d’ordinaire si peu avare en commentaires, reste étonnamment discret ; de sa vie avec Maryline, ses trois enfants – dont Géry, son fils animateur – et ses activités annexes, comme ses apparitions au cinéma, ses participations dans des téléfilms, ou ses ouvrages romanesques à tendance autobiographies, on sait donc peu. Juste assez pour se dire que les fins de mois, chez les Leymergie, ne doivent pas être bien difficiles, malgré sa rémunération largement moins avantageuse que celle de ses confrères.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Télévision

Thierry Ardisson : Salaire et Fortune de l’animateur TV n°2 de C8

Salaire de Thierry Ardisson
Thierry Ardisson : Salaire et Fortune de l’animateur TV n°2 de C8
4.3 (86.67%) 12 votes

Combien gagne Thierry Ardisson ?

Le monde du petit écran fourmille de personnalités hors du commun et de présentateurs en tout genre. D’abord, il y a ceux qui nous agacent, puis ceux qui nous font rire, ou encore ceux qui captent notre attention, et enfin ceux qui nous indignent. Et puis, il y en a un, qui, depuis près de 40 ans, nous fait un peu tous ces effets à la fois.

Royaliste convaincu, anti-langue de bois, soutien affiché du très controversé Vincent Bolloré, Thierry Ardisson occupe une place de choix parmi les animateurs les plus regardés et les plus polémiques du PAF. Il faut dire que l’homme en noir a le don de titiller et provoquer aussi bien ses invités que ses collaborateurs, bien aidé dans Salut Les Terriens par son fidèle compère Laurent Baffie, dont l’humour caustique ne s’embarrasse pas de filtres inutiles. Publiciste de formation, il manie l’art de la punchline avec brio…et plus ou moins d’élégance.

Thierry Ardisson : un salaire “raisonnable” en comparaison de ceux d’autres cadors du petit écran

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le roi du talk-show n’a pas la langue dans sa poche. De Bains de Minuit à Salut les Terriens, en passant par Lunettes Noires pour Nuits BlanchesTélé Zèbre, ou encore Tout le Monde en Parle, Thierry Ardisson n’en finit plus, depuis 37 années, d’amuser la galerie…et faire grincer quelques dents. Adulé, décrié, entre blagues potaches et réflexions parfois à la limite de la bien-pensance, il écume les plateaux de télévision, d’abord sur la Cinq, puis Antenne 2 (à l’époque), et enfin, depuis 2006, Canal + et désormais C8.

Salaire de Thierry Ardisson

On a donc lieu de penser que sur les questions de rémunérations, le trublion du PAF n’aura pas non plus grand-chose à cacher. Il suffit de se souvenir de sa remarque d’il y a quelques mois sur le plateau de Laurent Ruquier, On n’est pas couché, à propos des salaires de misère des deux chroniqueurs Yann Moix et Vanessa Burggraf (ou même de Léa Salamé) pour s’en persuader. Ou encore, de se remémorer cette intervention au micro de Jean-Marc Morandini, au cours de laquelle il s’indignait contre les revenus de certains animateurs de Canal +, lesquels, jugeait-il, étaient trop bien payés, ajoutant même « [alors qu’]entre nous, [ils] n’étaient pas extraordinaires ».

Fidèle à lui-même, Thierry Ardisson est donc un des rares animateurs à aborder avec le naturel qui le caractérise les sujets d’argent, y compris quand il s’agit, en l’occurrence, de son propre salaire. Il faut dire que si l’on ne s’en tient qu’au seul salaire mensuel négocié auprès de Canal +, et désormais C8, les chiffres évoqués n’ont rien de scandaleux, au regard du reste du PAF. Ainsi, l’actuel animateur de l’hebdomadaire Salut Les Terriens émargerait à 20.000€ par mois. On est quand même loin des salaires à 6 chiffres de Jean-Luc Reichmann ou Nikos Aliagas.

37 ans de carrière pour une petite fortune personnelle.

Pour la grande gueule du PAF, le succès est au rendez-vous déjà depuis près d’une quarantaine d’années – 37 ans de salaires télévisuels, au cours desquels l’animateur a réussi à amasser une jolie petite fortune. De quoi en faire l’heureux propriétaire d’un somptueux appartement aux Tuileries, ainsi que d’une demeure de maître dans la campagne normande, entre autres.

La fortune de Thierry Ardisson

Car, non content de ses confortables émoluments d’animateur télé, Thierry Ardisson fait aussi partie du petit cercle privé des producteurs indépendants, à travers sa société Ardisson et Lumière. Concerts sauvages sur France 4, le magazine Paris Dernière, le divertissement Tout le monde en a parlé, et bien sûr On a tout essayé et l’indétrônable Salut Les Terriens, lui rapportent gros.

En termes de dividendes, on parle donc à l’époque de 5.000 à 6.000€ par émission pour On a tout essayé ; aujourd’hui, ce ne sont pas moins de 40.000€ par numéro de Salut Les Terriens. Joli pactole. Producteur, Mr Ardisson l’est aussi pour le cinéma, avec sa société Ardimage ; il a notamment co-produit le film Max, en 2011, avec Joey Starr.

En plus de tout ça, l’homme est aussi écrivain, avec, entre autres, des romans comme Rive Droite, Louis XX – Contre-enquête sur la Monarchie ou Confessions d’un baby-boomer, les deux derniers s’étant élevés au rang de best-sellers ; de quoi donc, assurer à l’homme en noir un avenir confortable.

N’hésitez pas à nous donner votre avis sur le salaire de Thierry Ardisson, mais aussi sur sa fortune !

Continue Reading

Télévision

Bertrand Chameroy : Salaire et Fortune (TPMP, W9 avec OFNI,…)

Combien gagne Bertrand Chameroy
Bertrand Chameroy : Salaire et Fortune (TPMP, W9 avec OFNI,…)
3.8 (75%) 8 votes

Combien gagne Bertrand Chameroy ?

Un nouveau coup de projecteur sur ce monde cruel de l’audiovisuel, marqué par des écarts de salaires et de statuts toujours plus frappants, entre présentateurs vedettes et « petites mains ».

Un reflet de nos sociétés de plus en plus inégalitaires ? Bien lien des niveaux de rémunération octroyés aux dinosaures du PAF, les techniciens, chroniqueurs, et autres intervenants ponctuels n’ont qu’à bien se tenir. Malmenés en direct, parfois humiliés, ils n’ont d’autre choix que d’encaisser les coups avec patience et détermination, en attendant que leur tour ne vienne ; tandis que d’autre, à leur tour, font le chemin inverse, en passant de stars du petit écran à « simple » chroniqueur.

En effet, dans ce monde cyclique où les jours des figures du PAF semblent de plus en plus comptés, la place est à la fraîcheur et à la jeunesse ; on ne l’a que trop vu ces derniers mois, avec les évictions de Julien Lepers, ou encore de David Pujadas, pour des remplaçants plus jeunes et plus “exy”.

Un excellent moyen de faire venir du sang neuf…tout en s’assurant des économies non négligeables, en ces temps de crise.

Une belle rémunération pour un chroniqueur sur la pente ascendante…

C’est dans ce contexte que Bertrand Chameroy s’impose peu à peu comme une de ces figures montantes du PAF, et l’un des animateurs télé les plus prometteurs à l’heure actuelle. Journaliste de formation, c’est sur Direct 8 qu’il commence en 2009 sa carrière télévisuelle en débarquant en tant que chroniqueur dans l’équipe de Morandini !

Dès 2012, son humour et sa répartie tapent dans l’œil de Cyril Hanouna qui lui donne sa propre chronique sur Direct 8, alors rebaptisée D8, dans Touche pas à mon poste !, ainsi qu’en 2015 à la radio sur Europe 1, dans Les Pieds dans le plat. L’ensemble de sa courte carrière est alors récompensé par le Prix Gold de la TNT du meilleur chroniqueur.

Combien gagne Bertrand Chameroy

Depuis septembre 2016, le voilà même aux commandes d’une émission hebdomadaire sur W9 : OFNI, l’info retournée, faite de micros-trottoirs et caméras cachées.

Qui dit nouveau nom, dit nouvelle notoriété. Difficile, dans ces conditions, de disposer d’informations fiables au sujet du salaire du jeune Chameroy, car peu nombreux sont les journaux people et autres blogs qui se sont intéressés à cette question. Pour ainsi dire, ses émoluments actuels ne sont pas connus de source sûre.

Ce que l’on sait, en revanche, c’est la rémunération perçue par les chroniqueurs de la controversée émission Tout le Monde en Parle, de l’aveu même de Cyril Hanouna qui souhaitait faire taire les rumeurs selon lesquelles certains participants touchaient jusqu’à 700€ par programme. Au risque de réveiller certaines animosités, le présentateur s’est risqué à affirmer que les écarts de salaire entre chroniqueurs pouvaient aller du simple au double.

Ainsi, les rémunérations s’étendent de 200€ à 400€ par émission selon les intervenants, soit de 4.000€ à 8.000€ par mois pour les chroniqueurs participant aux 5 émissions hebdomadaires. Bien entendu, les plus populaires sont assurés d’un minimum d’interventions. On imagine donc sans peine un Benjamin Castaldi, un Julien Courbet, ou une Isabelle Morini-Bosq dans la fourchette haute, la fourchette basse étant réservée aux nouvelles têtes comme Bertrand Chameroy. De quoi donc, déjà, vous donner un aperçu des revenus engrangés par la nouvelle figure du PAF, en 4 ans de bons et loyaux services chez TPMP.

…mais déjà sur le retour ?

En décidant de s’octroyer les services de Bertrand Chameroy en septembre 2016, profitant de certaines tensions avec Hanouna, W9 a fait un pari sur l’avenir. Si l’on en croit les dires de Jérôme Fouqueray, directeur général de la chaîne, l’entreprise a même prévu d’en faire son présentateur vedette.

Le patrimoine de Bertrand Chameroy

C’est ainsi que le jeune chroniqueur prend la tête de plusieurs émissions de divertissement, dont l’hebdomadaire OFNI : l’info retournée, qu’il anime en direct tous les mardis soirs, en deuxième partie de soirée. En plus de cela, W9 compte sur son talent et sa personnalité de son poulain pour animer des primes de manière ponctuelle. De quoi augurer d’un avenir radieux, sur le plan professionnel et financier.

Cependant, il semble que Bertrand Chameroy n’exclue pas non plus un retour en force au sein de la bande à Hanouna, et ce d’autant plus que les tensions sont désormais apaisées.

Une affaire à suivre, donc. Nul doute, néanmoins, que la décision qu’il prendra le mènera tout droit sur la route du succès et de la fortune. C’est tout le mal qu’on lui souhaite.

Merci de nous faire part de vos remarques dans les commentaires. Que pensez-vous de son salaire ? Détenez-vous des informations complémentaires ?

Continue Reading

Télévision

Claire Chazal : Salaire et Fortune de la présentatrice d’Entrée Libre sur France 5

Claire Chazal, son salaire sur France 5
Claire Chazal : Salaire et Fortune de la présentatrice d’Entrée Libre sur France 5
3.6 (71.67%) 12 votes

Quel est le salaire de Claire Chazal ?

Des stars du petit écran victime d’une hécatombe

On le sait, faire partie du gotha du petit écran n’est pas chose aisée. Aussi attirant qu’impitoyable, le monde de la télévision n’épargne rien ni personne, du simple technicien en plateau aux présentateurs vedettes des émissions populaires et journaux télévisés. Et pour ces derniers, le retour sur terre est d’autant plus dur qu’il est fortement médiatisé…même si un nom, un visage, et une carrière sous le feu des projecteurs aident toujours à bien retomber sur ses pattes.

PPDA, Julien Lepers, Benjamin Castaldi, ou plus récemment David Pujadas, on ne compte plus les grands noms du PAF brutalement poussés vers la sortie, pour certains d’entre eux du jour au lendemain. Ce n’est pas non plus Claire Chazal, remerciée par TF1 après plus de 24 ans de bons et loyaux services à la tête des journaux télévisés du week-end, qui dira le contraire.

Claire Chazal, son salaire sur France 5

Qu’on se rassure, néanmoins. Tous, au regard des salaires mirobolants dont ils pouvaient s’enorgueillir au plus fort de leur carrière, ont réussi à rebondir avec brio –  que ce soit de nouveau dans le monde des média, ou en tant que simple « anonyme ».

Ici, le cas de Claire Chazal est particulièrement intéressant. À l’heure où les questions de stricte égalité salariale entre hommes et femmes ne sont toujours pas réglées dans notre société, la journaliste fait partie de ces rares présentatrices à gagner beaucoup plus que certains de ses collègues masculins.

Le salaire de Claire Chazal sur France 5 est plus que confortable

Évincée en octobre 2015, officiellement en raison d’audiences à la baisse, la journaliste vedette de TF1 anime désormais depuis janvier 2016 le magazine culturel de France 5, intitulé Entrée Libre. Tous les jours, du lundi au vendredi, Claire Chazal reçoit des personnalités du monde artistique, en marge d’une série de reportages autour du cinéma, de la musique, de la danse ou encore des arts plastiques.

Un travail, assure-t-elle, qu’elle réalise par passion, et non pas par amour de l’argent. D’ailleurs, elle aurait même accepté de diviser son salaire par quatre pour prendre les commandes du magazine culturel de France 5, un geste presque impossible pour la plupart d’entre nous. Alors, goût du sacrifice ou véritable passion pour l’art ?

La fortune et la patrimoine de Claire Chazal

Rien de tout ça. Malgré la baisse, à première vue spectaculaire, de ses revenus, l’ex-vedette des journaux télévisés du week-end n’est pas foncièrement à plaindre. Car ses émoluments actuels ont de quoi en faire rêver plus d’un.

Il faut en effet dire que pour reprendre Entrée Libre, Claire Chazal aurait négocié un salaire mensuel compris entre 30.000 et 50.000 € par mois. Autrement dit, et à raison de 5 émissions par semaine, une rémunération de 2500 € par programme. Une somme impressionnante, s’il en est. En guise de comparaison, rappelons que Laurent Goumarre, son prédécesseur à ce poste, ne touchait lui que 500 € par émission.

Difficile de ne pas ironiser lorsque l’on sait qu’il s’agit d’un magazine dont la durée n’excède pas 25 minutes…parmi lesquelles, 20 minutes sont consacrées aux divers reportages. À ce tarif-là, ce serait difficile de ne pas être passionné(e).

La fortune de Claire Chazal : entre fuites, rumeurs, et scandales.

On le sait, les stars du petit écran se gardent bien d’exposer leurs salaires et revenus mirobolants à la face du monde. C’est pour cela qu’il est bien difficile de trouver de l’information de source sûre, et que bon nombre de rumeurs courant sur Internet et concernant les fortunes amassées par nos vedettes de télévision s’avèrent inventées de toute pièce. Des chiffres à toujours manier, donc, avec une extrême délicatesse.

D’ailleurs, au moment de l’éviction de Claire Chazal des JT de TF1, les informations fuitées par la presse au sujet de la fameuse prime de licenciement ont suscité bien des réactions, pour le moins indignées, non seulement des téléspectateurs lambda mais aussi de nombreux collègues journalistes.

Si les chiffres sont différents d’un média à l’autre, ils présentent tous le même ordre de grandeur : ainsi, pour son départ, la présentatrice aurait perçu entre 2 et 3,5 millions d’euros d’indemnités. Fausses rumeurs ? Informations erronées ? Mensonges ? En tout cas, ce qui est sûr, c’est que la principale intéressée ne dément pas les sommes avancées.

Concernant la fortune de Claire Chazal, l’information n’a jamais été publiquement dévoilée. Cela dit, si l’on considère que la fourchette actuelle de 30 000 à 50 000 € par mois représente 4 fois moins de ce que la journaliste percevait en présentant le JT, et sachant que celle-ci a passé plus de 24 ans chez TF1, le calcul est assez vite fait. Assez pour savoir, de source sûre, que Mme Chazal est à l’abri du besoin pour encore bien des années grâce à un patrimoine non négligeable.

Et vous, que pensez-vous de la fortune et des revenus de Claire Chazal ? Avez-vous le sentiment qu’ils sont mérités ?

Continue Reading

Trending